Méditation Ding Tian Li Di

Comme nous tous, Véronique et Marie-Christine sont déçues de devoir reporter le stage prévu à Pâques. Pour nous permettre de vivre plus sereinement cette période de confinement, Véronique nous propose une méditation guidée s’appuyant sur le poème Ding Tian Li Di chanté en fin de méditation. Elle nous envoie également une version instrumentale jouée au violoncelle par elle-même. Merci pour ce beau partage !

Là où la pensée va, l’énergie va. C’est un fondement de la pensée Taoïste. Nos pensées sont énergie. Penser le beau, penser le bien contribue à assainir le monde où nous vivons. La méditation permet d’harmoniser notre relation à nous-même, de retrouver un équilibre. Il en résulte un état de bien-être qui se diffuse tout autour de soi. Aussi en cette période de tension, méditer est une façon d’apaiser nos vies et c’est un chemin que Véronique et La Coloquinte vous proposent.

Le poème est de Maitre Pang He Ming, fondateur du Zhi Neng Qi Gong. La musique est de Maître Zhou Jing Hong, élève de Pang He Ming et enseignant le Qi Gong en France (znqg.fr).